Interview confiné Yanis, Développeur web à Lens, Team Basket

Yanis a 21 ans et depuis le 12 octobre il suit la formation de développeur web de Lens. Depuis l’annonce du second confinement, il vit et suit sa formation dans sa chambre, dans sa maison familiale à Billy Montigny.

   Baptiste Dufour – 2 min de lecture

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

Abonnez-vous pour suivre les actualités de POP School ! 

Photo de Yanis

POP School : Avant de commencer, de quelle team es-tu : chaussure ou claquette ? 

Basket ! 

PS : Tu es arrivé comment à POP School ? 

Pendant plusieurs années j’ai fait des missions en intérim dans la logistique chez Amazon. J’avais un projet de formation depuis quelque temps et j’ai pensé au secteur du numérique car celui-ci me permettrait de me construire un avenir professionnel solide. Après quelques recherches sur internet, j’avoue être tombé amoureux de POP School (une relation déjà bien entamée car nos formations ne durent que 6 mois Yanis) et jusqu’à maintenant je ne regrette pas mon choix. 

PS : Ça se passe comment pour toi le confinement ?
Ça se passe plutôt mal car avant le confinement je m’étais mis l’objectif de faire du sport à très grand rythme (rire). Je m’étais programmé un emploi du temps en parallèle de la formation : aller à la salle, faire du football … Impossible de faire ça chez moi. À part ça tout va bien !

PS :  Qu’est ce qui te sert de bureau ?
Mon bureau c’est ma chambre. J’ai juste enlevé la console pour ne pas divaguer. Je joue un peu mais uniquement le soir. 

PS : Vous êtes passé en télé-présentiel du jour au lendemain à Lens, comment cela c’est passé ?  
Les deux premiers jours étaient un peu compliqués : il faut (re)trouver un rythme dans la formation, il faut mettre en place des espaces d’échanges, ce qui nécessite un temps d’adaptation. Comme nous ne sommes pas devant les formateurs, si on a des questions, les échanges étaient moins évident. Après quelques semaines, on s’est vite mis dedans, on a trouvé notre façon de travailler, l’apprentissage est bon. 

PS : Comment vous êtes-vous organisés ? 

Pour suivre les cours, on utilise la plateforme Big Blue Button et entre apprenants on a un serveur Discord, donc si un stagiaire ne comprend pas un exercice, on peut s’entraider. Si on a un problème sur lequel on ne trouve pas de réponse, on peut échanger via le Slack avec l’équipe pédagogique. Si le problème est persistant on utilise Teamviewer comme ça le formateur prend la main sur notre PC et nous explique la manip. À aucun moment on se sent seul : il y a toujours quelqu’un avec qui échanger.

Depuis le début du confinement nous nous sommes même rapprochés avec le groupe : on échange toute la journée pendant la formation et au-delà : le Discord a renforcé nos liens. De 19h à 20h30 on échange en vocal, après je coupe car le lendemain rebelote. 

PS : As-tu des rituels pendant ce confinement ?

Je me lève toujours une heure avant les cours et pendant 30 minutes je fais du sport, des pompes et des abdos histoire de bien me réveiller. Après je bois du café alors que je n’en avais jamais bu jusqu’à maintenant ! 

Le soir je me déconnecte, pour regarder un petit film et décompresser, pour penser à autre chose. Je vais aussi sur Youtube pour regarder des développeurs coder et des vidéos de dégustation comme FlorianOnAir, Morgan VS pour me faire un peu saliver. 

PS : As-tu un conseil à partager ? 

J’aurais deux conseils, la première faire du sport pour décompresser des 7 heures de cours devant son PC. Le second est de créer un bon lien avec sa promotion, car si ça ne va pas à la maison, il y a toujours cet espace d’échange pour rigoler. 

PS : Dès la fin du confinement, qu’est ce que tu veux faire ?

Soulever pas mal de kilos pour rattraper ce que je n’ai pas pu soulever pendant le confinement.

 

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

Continuez votre lecture