Nos apprenants vont à la rencontre des commerçants de SQY !

Pendant la formation POP School, tu es en charge de projets concrets et réels qui permettent de faire évoluer les petits commerçants.

Nos apprenants vont à la rencontre des commerçants de Saint-Quentin-en-Yvlines

Nos apprenants de Saint-Quentin-en-Yvelines viennent en aide aux commerçants pour leur proposer des solutions click and collect.

   Baptiste Dufour – 1 min de lecture

Abonnez-vous pour suivre les actualités de POP School ! 

Photo : Apprenants POP School avec commerçants de SQY

Le mois dernier, suite à l’annonce du second confinement et la fermeture des commerces non essentiels, nous lancions l’opération “Aide aux commerçants !”

Dans ce cadre, l’agglomération de SQY a sollicité les apprenants de POP School pour venir en appui au déploiement de l’appli (www.shopinsqy.com) mise en place par l’agglomération. Celle-ci permet aux commerçants de disposer gratuitement d’une boutique en ligne, de vendre via du click & collect, et de proposer des outils puissants de fidélisation de la clientèle. 

Durant deux jours (jeudi 10 et jeudi 17 décembre), une quinzaine d’apprenants sont allés à la rencontre des commerçants, par petits groupes, pour promouvoir la solution, les aider à créer leur fiche et leur présenter rapidement les atouts et fonctionnalités de l’appli.

Résultat : une douzaine d’inscriptions supplémentaires pour la seule journée du 10 décembre !

Continuez votre lecture

Se former au numérique : Venez comme vous êtes !

Le numérique c’est fait pour tout le monde. Il n’y a pas de profil type à avoir. Il suffit juste d’avoir les bons softs et hards skills que tu vas apprendre en formation.

Se former au numérique : à qui le tour ?

Pour favoriser l’inclusion numérique un seul mot d’ordre : « Venez comme vous êtes ! »

   Baptiste Dufour – 4 min de lecture

Abonnez-vous pour suivre les actualités de POP School ! 

Visuel article POP School Venez comme vous êtes !

“Venez comme vous êtes !” 
Comme je le dis souvent, il y a une chose en commun entre le numérique et une célèbre chaîne de fast-food américain, c’est ce slogan : “Venez comme vous êtes!”

Cela peut sembler difficile à croire mais dans le numérique, on recrute tout type de profil, et si vous souhaitez vous former à un métier numérique alors que vous n’avez même pas le Bac, c’est possible !

“On compte sur vous !”
Oui, les entreprises ont besoin de compétences tech car il y a un vrai déséquilibre : beaucoup de demandes (ça recrute !), pas assez d’offres (difficile de trouver des compétences numériques). Tout ça donne une pénurie de talents. 

Vous pouvez le voir, les annonces publiées sur les Jobboards sont de plus en plus nombreuses. Cela nous prouve la nette augmentation des offres d’emploi dans le secteur. Aujourd’hui en France, 700 000 salariés exercent dans le domaine pour 35 000 établissements spécialisés. Et en 2019, selon le ministère du travail, 80 000 emplois dans le numérique n’avaient pas trouvé preneur faute de compétences adaptées.

Il y en a pour tous les goûts ! 
“Le numérique c’est pour les geeks !” On en est vraiement encore là ? Le numérique est partout et se développe dans tous les métiers, tous les secteurs. Aujourd’hui d’ailleurs, plus de 50% des salariés de la tech ne travaillent pas dans une entreprise qui a le numérique pour cœur d’activité. Se former au numérique, c’est s’ouvrir des portes dans des secteurs qui vous attirent, alors il y a de quoi y réfléchir. Regardons 30 secondes un exemple que nous connaissons tous car il a explosé depuis la fermeture des commerces depuis le début de la crise sanitaire (+45% de chiffre d’affaire en un an) : le domaine du e-commerce. Toutes les grandes entreprises du retail s’y sont mis (Auchan, Leroy Merlin, Cora, Decathlon, et ce ne sont que les plus gros). Les petits commerçants sont également incités à mettre en œuvre des solutions de e-commerce, via notamment le click’n’collect. Conséquence, le domaine du e-commerce devrait recruter de nombreux profils différents en 2021 et il y a de la place pour tous car le marché est énorme. On cherchera tout d’abord des compétences dans la data pour analyser les recherches et les demandes des internautes, mais aussi des personnes spécialisées en expérience utilisateur et interface (UX et UI Designer). Enfin, les métiers de la communication et du marketing digital (Community Manager, Rédacteur Web, Photographe produit, Chargé de produit, etc.) continueront à recruter. Ce qu’il faut comprendre, c’est que le numérique est partout et il y en a pour tous les goûts ! 

Numérique : il y en a pour tous les goûts 

Marché 

Exemples de transformation numérique

Exemples de métiers

Médias

Jeu, édition, cinéma, télévision

 

Commerce et distribution

Développement du commerce en ligne et de solutions click’n’collect

Community manager, Référenceur SEO, Webmaster, Traffic Manager, Ux Designer, Chef de produit, etc.

Banque et assurance

Développement d’applications pour une meilleure relation client. 

Chargé de projet web,

Product owner 

Communication, publicité 

Développement de nouveaux canaux de communication et de stratégie 

Community Manager,

Social Media Manager,

Photographe produit

Éducation et formation

Développement de nouveaux modes d’enseignement 

Chargé de formation e-learning,

Développeur d’application

Santé

Développement de la télémédecine

Développeur web,

Responsable réseaux informatique

E-tourisme

Développement de nouveaux modèles de vente 

Communty manager, 

Référenceur SEO,

Webmaster,

Traffic manager

Industrie

Développement d’objets connectés, robotique, modélisation

Développeur d’application,

Designer,

Prototypeur objets connectés,

Data analyst

Maison/Ménages

Développement d’objets connectés, robotique, modélisation

Développeur d’application, 

Designer,

Prototypeur objets,

Data analyst

“À qui le tour ?”
Tous les six mois, j’apprends qu’un ami reprend une formation pour développer un projet dans le numérique. Le dernier, c’était un pote qui était dans la compta. Après deux ou trois ans dans le domaine, je crois qu’il a compris qu’il n’aimait pas mettre des cravates tout les jours du coup et qu’il souhaitait devenir développeur web. Avant lui, c’était ma belle sœur qui est devenue community manager et travaille désormais pour une marque bio en mettant en avant les produits de la marque sur les réseaux-sociaux. Depuis 2015 et la création du label “Grande École du Numérique”, des centaines de formations intensives se sont développées partout en France. Aujourd’hui, vous pouvez vous former rapidement à des technologies et valider des titres professionnels ou certifications qui vous permettront de vous orienter vers des métiers qui recrutent ou d’autres formations plus spécialisées. Si vous souhaitez vous orienter vers le numérique, faites un tour sur le site de la Grande École du Numérique.

Continuez votre lecture