Tour de France - Première étape - Saint-Lô Formations Conseiller.es Numériques.

Dès juin, nos équipes lancent 6 formations dans 6 villes et départements différents pour former les futurs Conseillers Numériques, sensibles aux questions du numérique et qui pourront aider sur les territoires les personnes en situation de fracture numérique. L’équipe de POP School entame donc son tour de France pour lancer ses formations aux quatre coins du pays. (PS : on préfère vous le dire, nous avons laissé les vélos à Lille, préférant opter pour les transports en commun).

   Baptiste Dufour -4  min de lecture

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

Abonnez-vous pour suivre les actualités de POP School ! 

Tour de france CNFC

Première étape : Saint-Lô

La première étape de ce tour nous amène à Saint-Lô et plus précisément à la bibliothèque départementale, espace dans lequel nous avons déposé nos valises. Au total 12 Conseiller.es Numériques ont démarré lundi 14 juin la formation pour devenir les futurs conseillers du département de La Manche. 

Un département rural certes, mais qui s’engage depuis plusieurs années à lever les différentes barrières créées par le numérique. Notamment avec l’arrivée de 40 Conseiller.es Numériques recruté.es et formé.es sur la totalité du département grâce à l’aide de l’État.

Le rôle du Conseiller Numérique

Quel sera son rôle ? Mettre en œuvre des actions de médiation à destination des utilisateurs pour favoriser leur autonomie avec les pratiques, les technologies, les usages et les services numériques. 

Après une analyse des besoins ou des demandes, il propose des actions de médiation : formations, débats, ateliers thématiques, manifestations, en prenant en compte des aspects réglementaires et financiers.

La formation CN de Saint-Lô

Crédit photo : Site des Assembleurs – Conseillers numériques ANCT – Saint-Lô, 2021

Ils sont douze à composer cette première session de formation. Pendant 4 mois, ils.elles vont suivre une formation certifiante de responsable d’espaces de médiation numérique, qui inclura des temps, dans les structures d’accueil, de projet réel autour des problématiques numériques du territoire et de l’animation de Fablab. 

On vous les présente ! 

 

Stéphane Le François, 

36 ans, d’artisan peintre à Conseiller numérique. 

 

“PS. Tu faisais quoi avant ?

S. J’étais peintre en bâtiment pendant 15 ans et il y a quelques mois j’ai passé une formation pour devenir développeur car j’avais un projet de reconversion professionnelle. 

J’ai eu envie de changer de métier, car le bâtiment était un secteur dans lequel je suis allé par dépit car je n’avais pas eu l’occasion de faire des études. C’est vrai que je suis parti un peu par hasard vers le métier de développeur dans un premier temps, et finalement j’ai postulé pour devenir Conseiller numérique car les relations humaines manquaient à mon projet précédent. 

PS. Quelle est la structure qui t’accueille ?

S. Je suis conseiller numérique au sein du centre médico-social de Saint-Lô. Mes missions seront donc très tournées vers l’accompagnement social. 

PS. C’est quoi ta vision du conseiller numérique ? 

S. Pour le centre médico-social, l’accompagnement du conseiller numérique consiste à être proche de tous les bénéficiaires, qu’ils soient jeunes, adultes ou seniors, afin de répondre aux différents problèmes qu’ils peuvent rencontrer avec le numérique. Je peux les aider pour des tâches quotidiennes comme faire des achats en ligne, prendre des rendez-vous sur internet, mais aussi sur des sujets de e-administration : faire une déclaration en ligne, se créer un compte AMELI etc. 

Je pense aussi que le conseiller numérique est quelqu’un qui bidouille et qui connaît pas mal de choses sur les sujets numériques. De mon côté, ce qui m’a intéressé contrairement aux autres métiers dans le numérique c’est le côté humain et la mission sociale du conseiller. 

PS. Comment se passent les premiers jours de ta formation ? 

S. Franchement, mon premier ressenti est que ça se passe super bien. On est bien accueilli, Christophe notre formateur nous a bien expliqué la formation. Le groupe est déjà soudé et l’ambiance est top ! On a juste envie de commencer !


Laurie Causta, 20 ans, du domaine du médico-social au métier de Conseillère Numérique.

 

PS. Peux-tu te présenter ? 

L. Je suis Laurie, j’habite à Isigny-sur-mer dans le Calvados. Après mon Bac, j’ai fait un BTS 

médico-social, pendant lequel j’ai fait un stage en tant que Conseillère numérique. Ça m’a plu et l’idée d’avoir la double casquette sociale et numérique est plutôt intéressante pour agir sur le terrain car je vais pouvoir accompagner les publics et répondre à leurs problèmes grâce au numérique.

PS. Quelle est la structure qui t’accueille ? 

L. Depuis le 1er juin, je suis conseillère numérique au sein du Centre médico-social.

PS. Comment se passent les premiers jours de la formation ?
L. Super bien ! Il y a vraiment une bonne ambiance entre nous. C’est top ! 

 

Les prochaines étapes

 

Dès demain, notre équipe reprend la route pour lancer les prochaines sessions. Après Saint-Lô, rendez-vous à Saint-Quentin, puis Troyes, Annemasse, Bourge et Chalon-en-Champagne. À partir de septembre, 12 autres départements seront concernés par d’autres nouvelles sessions collectives. 

Tour de france2
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

Continuez votre lecture

Webinaire Numérique pour elles

Facebook-f Twitter Instagram Linkedin Webinaire de présentation “Numérique pour elle” D’octobre à décembre 2021, dans le cadre du projet national Numérique pour elles, portée par

👉 Lire plus !
apprenant web design

Thomas, en formation webdesign ux design

On a interviewé Thomas, apprenant du programme d’accompagnement vers le retour à l’emploi Web design et ux design proposé à la fabrique numérique de Valenciennes qui démarrera une seconde session le 20 septembre 2021.

👉 Lire plus !