Comment construire son cv quand on a un profil tech : quelques conseils de notre équipe

Bien qu’étant aujourd’hui dématérialisé, le CV reste un outil utilisé par l’immense majorité des recruteurs. Son usage a explosé avec l’envoi immédiat sur les jobs boards. Quand on a un profil tech, il faut savoir mettre en avant les soft skills (compétences personnelles) et les hard skills (compétences professionnelles). Le CV est votre outil principal, votre carte de visite qui doit pouvoir susciter l’intérêt de votre profil.

responsable communication et marketing  Baptiste Dufour – 2min de lecture

Abonnez-vous pour suivre les actualités de POP School ! 

photo cv apprenant

Crédit Photo : 

Mais que cherchent les recruteurs ?

 

Leur objectif principal est de trouver les meilleurs talents. Le candidat qui prétend à un poste doit pouvoir gagner en compétences tout au long de son parcours professionnel. 

Il est plus simple aujourd’hui de postuler à plusieurs postes sur les plateformes de jobs boards. L’usage du CV a explosé avec cette possibilité d’envoi immédiat au recruteur. Il n’y a pas de pénuries de candidature, mais les recruteurs ont remarqué qu’il y a un manque de talents. À l’heure actuelle, tout le monde peut prétendre à tel ou tel poste à n’importe quel moment, mais il faut qu’il y ait une cohérence dans vos recherches. 

Que faut-il sur un CV quand on a un profil tech ?

 

Sur le CV, il faut absolument mettre en avant la logique de votre parcours. Il ne faut pas hésiter à signaler que vous êtes en changement de secteur d’activité ou en reconversion professionnelle si c’est le cas. Pour que votre CV soit en conformité avec l’entreprise à laquelle vous postuler, il faut se mettre à la place du recruteur. C’est votre outil principal, une carte de visite qui doit susciter l’intérêt de votre profil. Il est construit différemment en fonction de votre secteur d’activité. Il faut principalement mettre en avant les soft skills et les hard skills. 

Petits conseils pour réaliser un bon CV 

 

Toutes les personnes qui ont une reconversion professionnelle ont forcément appris des choses dans le passé. Ces choses vont servir pour le présent et le futur. Le CV doit être orienté sur chaque poste. Éviter les fautes d’orthographe et les CV qui vous referment trop, il faut que vous restez ouvert à toutes les propositions. En moyenne, le recruteur passe 15 secondes sur la première lecture de votre CV. À vous de trouver les mots clefs pour retenir son attention. 

Il faut toujours garder en tête la cohérence de votre parcours et votre projet professionnel. Dans votre CV on doit retrouver les domaines de compétences clefs (les outils que vous savez utiliser), il faut être honnête sur le niveau d’intégration de ses outils. Vous pouvez mettre les langues parlées, les formations que vous avez faites (baccalauréat, master, qualification) et ne pas oublier d’inclure vos expériences professionnelles (les plus récentes en premier, donner le contexte de l’entreprise pour éclairer vos propos). 

Le CV doit vivre et évoluer avec le temps. Vous pouvez inclure vos projets (personnels et/ou professionnels) et vos centres d’intérêts. Il faut vraiment se vendre au recruteur et bien valoriser son expérience.

Le CV n’est qu’un outil de visibilité parmi d’autres. Il faut multiplier les canaux de diffusion en respectant la règle suivante : visibilité et crédibilité = job. N’hésitez pas à mettre votre profil à jour sur Linkedin, utilisez vos réseaux sociaux professionnels généralistes ou spécialisés et les sites d’emploi. Le recruteur va passer des annonces et il va s’attarder sur les réseaux afin de trouver le meilleur profil. Il faut interagir avec lui pour que votre candidature semble être celle la plus intéressante. 

Continuez votre lecture

S'inscrire à la newsletter
by POP School !

Inscris toi à notre newsletter pour recevoir toutes nos actualités sur nos fabriques numériques dans toutes la France !