Catégories
Guide

UX design : 10 étapes pour réaliser un test utilisateur

Quoi de neuf chez POP School ? 💚

UX design : 10 étapes pour réaliser un test utilisateur

Le test utilisateur fait partie intégrante de ce que dois gérer un UX designer·euse. Mais qu’est-ce que c’est ? En travaillant dans l’UX design, le test utilisateur te permet de créer un dialogue direct avec les utilisateurs finaux. On te donne les 10 étapes à suivre dans cet article.

femme blonde

Camille Saje – Lecture 3 minutes

planche de design

Photo : Pexels

Le test utilisateur fait partie intégrante de ce que dois gérer un UX designer·euse. Mais qu’est-ce que c’est ? En travaillant dans l’UX design, le test utilisateur te permet de créer un dialogue direct avec les utilisateurs finaux. On te donne les 10 étapes à suivre dans cet article.

Le test utilisateur est quelque chose de déterminant lors de la création d’un nouveau produit ou service. Pour qu’il soit efficace, il faut suivre une procédure comprenant 10 étapes. Le test utilisateur te permet d’avoir des retours sur la manière dont le public cible du produit ou service interagit avec, il met en avant les frustrations, les préférences et les besoins de ce dernier. Il est important pour affiner l’interface, optimiser les parcours utilisateurs et résoudre les problèmes potentiels qui peuvent survenir. La finalité du test utilisateur c’est que le produit final est aussi intuitif et satisfaisant que possible. En plus d’améliorer l’expérience utilisateur, il a aussi un impact positif sur l’efficacité économique. En repérant les éventuelles failles et les ajustements nécessaires, le test permet de gagner du temps et de préserver certaines ressources qui évitent des corrections majeures après le lancement du produit ou service. Le test utilisateur n’est pas à négliger puisqu’il permet une meilleure acceptation du produit sur le marché, ce qui renforce sa compétitivité et son succès sur long terme. 

  • Les objectifs du test

Il faut commencer par le commencement. Avant de te lancer, il faut identifier les objectifs du test. C’est l’une des étapes les plus importantes dans le processus. C’est ce qui consiste à déterminer clairement ce que tu espères accomplir en réalisant le test. Tu peux commencer par exemple à évaluer les aspects du produit. Ça peut inclure des éléments liés à l’ergonomie, la performance, la sécurité, la conception visuelle, etc. Tu dois impérativement identifier les domaines spécifiques qui nécessitent une évaluation. 

Tu peux aussi définir les questions auxquelles tu souhaites obtenir des réponses pendant le test utilisateur. Elles peuvent varier en fonction des objectifs du projet. Par exemple, tu peux te demander si les utilisateur·rice·s comprennent l’interface, s’ils·elles peuvent accomplir des tâches spécifiques, s’ils·elles trouvent des problèmes majeurs ou si de manière générale, ils·elles sont satisfaits·es de l’expérience globale. Tu peux aussi établir un critère de succès pour mesurer la performance du produit par rapport à ton objectif. Par exemple, tu peux définir que le test sera considéré comme un succès si 90% des utilisateur·rice·s accomplissent une tâche donnée sans erreur. 

Définir les objectifs du test utilisateur est essentiel pour guider le processus de test, tu dois t’assurer que tu collectes des données pertinentes et que tu obtiennes des réponses aux questions. C’est la première étape qui va contribuer à rendre le test plus efficace et à maximiser sa valeur pour l’amélioration du produit

  • La sélection des participant·e·s

La deuxième étape consiste à sélectionner les participant·e·s du test utilisateur. Elle est cruciale pour des raisons d’efficacité. L’idée est de recruter des participants représentatifs du public cible. Mais avant ça il faut bien le comprendre. Il faut avoir une idée claire des personnes pour lesquelles votre produit ou service est conçu. Il peut s’agir de potentiels client·e·s, d’utilisateur·rice·s existant·e·s ou d’autres groupes spécifiques. Mieux tu comprends ton public, plus il te sera facile de sélectionner des participant·e·s.

La taille de l’échantillon doit être suffisante pour obtenir des résultats significatifs et fiables. Le nombre exact de participant·e·s dépendra du type de produit, de tes objectifs de test et de tes contraintes de temps mais aussi de budget. En général, un échantillon d’environ 5 à 15 participant·e·s est souvent considéré comme suffisant pour détecter la plupart des problèmes majeurs. Tu dois garder en tête que plus l’échantillon est grand, plus tu peux obtenir des données détaillées et précises. 

Concernant le recrutement des participant·e·s, le processus doit être planifié. Tu peux utiliser plusieurs méthodes (agences de recrutement, annonces en ligne, réseaux sociaux ou bases de données existantes). Assure-toi de fournir aux participant·e·s toutes les informations nécessaires sur le test (objectif, durée, modalités de participation). 

La sélection des participant·e·s dans le test utilisateur est essentielle pour garantir que les résultats reflètent de manière précise les besoins et les réactions de ton public cible. Plus les participant·e·s sont représentatifs et en nombre suffisant, plus les informations que tu vas recueillir seront utiles pour améliorer le produit ou service

  • La préparation des scénarios et des tâches

Il est important de créer des scénarios réalistes et des tâches spécifiques pour que les participant·e·s puissent les accomplir en utilisant le produit ou service

Les scénarios doivent être basés sur des situations réelles ou des cas d’utilisation typiques du produit. Ils doivent refléter des situations que les utilisateur·rice·s peuvent rencontrer dans leur utilisation quotidienne. L’objectif est de rendre le test utilisateur proche de la réalité pour évaluer le produit dans des conditions réelles.

Les tâches que tu attribues aux participant·e·s doivent être spécifiques et claires. Évite les instructions vagues et imprécises. N’hésite pas à préciser ce que tu attends des participant·e·s et les étapes qu’ils·elles doivent suivre pour accomplir chaque tâche. C’est ce qui te permettra d’obtenir des données exploitables. Au niveau de la variété des tâches, tu peux couvrir différents aspects du produit (navigation, recherche d’informations, réalisation d’actions spécifiques, etc). La variété des tâches permet d’explorer diverses fonctionnalités du produit ou service. Il faut impérativement que tu organises les scénarios et les tâches dans un ordre logique. Tu peux commencer par des tâches simples pour que les participant·e·s puissent s’habituer à l’interface puis progresser vers des tâches plus complexes. C’est ce qui va contribuer à créer une expérience de test plus fluide. 

La préparation des scénarios et des tâches est cruciale pour mener un test utilisateur efficace. Les scénarios et les tâches spécifiques contribuent à évaluer le produit ou service de manière fluide et ils t’aident à recueillir des données exploitables pour l’amélioration de celui-ci. 

  • Le choix du lieu et des outils

Le choix du lieu et des outils pour le test utilisateur est une étape importante dans le processus de test. Idéalement, tu peux sélectionner un lieu qui reflète l’environnement réel dans lequel le produit sera utilisé. Ça peut être un laboratoire d’expérience utilisateur spécialement conçu pour les tests, un espace de bureau similaire à celui de l’utilisateur ou même un lieu virtuel pour les tests en ligne. L’objectif est de créer un cadre familier pour les participant·e·s qui favorise des réactions et des comportements plus authentiques. Tu dois t’assurer que le lieu est équipé de manière appropriée (ordinateurs, appareils mobiles, caméras pour enregistrer les participant·e·s, microphones, etc). Tu dois veiller à ce que tous les équipements fonctionnent correctement avant le début du test.   

Tu dois également t’assurer que l’environnement est confortable pour les participant·e·s. Le choix du lieu et des outils pour le test utilisateur doit être fait de manière à créer un environnement propice au type de test que tu effectues. La finalité est de recevoir des données pertinentes. 

  • Les sessions de test 

Il est recommandé d’encourager les participant·e·s à verbaliser leurs pensées et leurs réflexions tout au long du processus de test. Pour commencer il est impératif de leur présenter le produit ou service de manière brève, d’expliquer son objectif, ses principales fonctionnalités et tout le contexte qui te semble pertinent pour qu’ils·elles comprennent ce qui va être testé. Tu dois donner à chaque participant·e des tâches spécifiques à accomplir en utilisant le produit ou le service. Tu dois les encourager à utiliser le produit comme s’ils·elles l’utilisent dans leur vie quotidienne. Pendant que les participant·e·s interagissent avec le produit, tu peux les encourager à verbaliser leurs pensées, leurs réflexions et leurs impressions. Prends des notes, des enregistrements de ce que tu vois et entends. Si les participant·e·s ont des questions ou des préoccupations pendant le test, soit prêt à y répondre ou à les guider sans influencer leur expérience. Tout au long de la session, tu dois rester neutre et non-directif. Il faut absolument éviter de donner des indices ou des suggestions qui pourraient biaiser les résultats. La finalité de cette étape est de recueillir des réactions authentiques des utilisateurs·rice·s.

  • L’analyse des résultats

Cette analyse est une étape cruciale pour tirer des enseignements utiles et effectuer des corrections pour améliorer un produit ou service. Pour cela, tu dois enregistrer les données recueillies pendant les sessions de test. Tu dois aussi passer en revue les données pour identifier les problèmes et les obstacles rencontrés par les participant·e·s. Tu dois identifier les aspects du produit ou service qui ont bien fonctionné et qui ont été appréciés par les participant·e·s. Les points forts peuvent fournir des informations sur les éléments à conserver et à mettre en avant dans le produit ou service. En plus des problèmes, tu dois examiner les suggestions d’amélioration émises par les participant·e·s. Ces idées peuvent provenir de leurs commentaires verbaux ou de leurs réflexions pendant les tests.

Une fois les problèmes identifiés et classés par ordre de priorité, tu dois décider des actions à entreprendre pour les résoudre. Certaines corrections peuvent être simples, tandis que d’autres peuvent nécessiter des modifications plus intéressantes. 

  • L’élaboration d’un rapport de résultat 

Concernant les résultats, tu dois préparer un rapport détaillé des tests utilisateur, en mettant en évidence les problèmes, les points forts et les suggestions d’amélioration. Tu pourras ensuite les partager avec les parties prenantes de ton projet, comme l’équipe de conception et les responsables de produits ou services, pour qu’ils puissent être pris en compte dans le processus de développement. 

Le rapport doit détenir une page de couverture, une introduction, un résumé, les observations durant les tests, les recommandations et les annexes. Le rapport de résultat est un outil précieux pour orienter les efforts d’amélioration du produit, en se basant sur des données authentiques et des retours d’utilisateurs

  • Les recommandations

Faire des recommandations sur le produit en fonction des résultats des tests utilisateur permet l’amélioration de l’expérience utilisateur et la qualité globale du produit. Dans un premier temps, tu dois classer les recommandations par ordre de priorité en fonction de l’impact sur l’expérience utilisateur et la complexité de la mise en œuvre. L’idée est de se focaliser sur les problèmes les plus critiques dès le début. Il est important de travailler, pour chaque recommandation, avec ton équipe de conception et de développement pour élaborer des solutions (modifications de l’interface utilisateur, ajout de fonctionnalités, correction de bugs, etc). Avant de valider toutes les modifications majeures, il est préférable d’effectuer des tests complémentaires. C’est ce qui permet de s’assurer que les nouvelles solutions améliorent l’expérience. Une fois validées, tu peux mettre les solutions en œuvre dans le produit ou service. Après cela, il faut encore effectuer des tests de validation pour t’assurer que les problèmes ont bien été résolus. 

C’est un processus continu qui vise à améliorer le produit en fonction des besoins et des retours des utilisateur·rice·s

  • Présentation des résultats 

Partager les résultats des tests utilisateur et impliquer les parties prenantes est essentiel pour améliorer la qualité du produit ou du service, et pour orienter les décisions de conception. Pour se faire, tu dois organiser une réunion de présentation des résultats des tests. Lors de celle-ci, tu dois expliquer de manière concise et claire les résultats et mettre en évidence les principales observations, les tendances significatives, les conclusions importantes et les recommandations. À la suite de la présentation, tu peux discuter des prochaines étapes et des actions à entreprendre pour mettre en œuvre les recommandations en identifiant les rôles et les responsabilités de chaque partie prenante dans le processus. Durant les changements, il faut maintenir une communication régulière avec les parties prenantes, tu dois les tenir informées des avancées, des obstacles rencontrés et des succès obtenus. 

  • Répétition du processus si nécessaire

Si certaines modifications importantes sont apportées au produit ou au service, tu peux répéter le processus de test utilisateur pour évaluer l’impact des changements et t’assurer que les problèmes ont été résolus de manière efficace. 

Tu souhaites te lancer dans l’UX design ? Ça tombe bien, tu peux consulter le détail de la formation que nous te proposons juste ici. Lors de cette formation, tu auras l’occasion de te former sur le référencement naturel et l’expérience utilisateur.

NOS ÉVÉNEMENTS 📅

Chaque semaine, participez à des événements, des ateliers, des webinars pour faire vos premiers pas dans le domaine du numérique ou pour construire votre projet de formation professionnelle. 

LIRE NOS ARTICLES

homme devant un ordinateur

État des lieux du secteur du numérique en 2024

Numeum, le premier syndicat et organisation professionnelle du numérique en France a constaté une croissance de +6,5% du secteur en 2023, avec des prévisions de +5,8% pour 2024. Mais le marché du travail reste tendu, avec un ralentissement des recrutements et des entreprises qui recherchent des talents cachés.

Lire la suite »
Visuel du bootcamp ma prépa numérique

Bootcamp MPN : 1 semaine pour se tester gratuitement au numérique

L’ANCT et la Banque des Territoires ont initié une nouvelle phase de formations destinées à accompagner les Conseillers·es numérique ayant achevé le CCP1 du titre professionnel REMN vers l’obtention du titre complet. La formation dure quatre mois et ils·elles achèveront leur formation avec le passage du CCP2 et CCP3. Cette démarche vise à renforcer les compétences des acteurs essentiels au sein de leur structure.

Lire la suite »
Equipe pop school en réunion

Découvre la promo des Conseiller·e·s numérique de Nancy

L’ANCT et la Banque des Territoires ont initié une nouvelle phase de formations destinées à accompagner les Conseillers·es numérique ayant achevé le CCP1 du titre professionnel REMN vers l’obtention du titre complet. La formation dure quatre mois et ils·elles achèveront leur formation avec le passage du CCP2 et CCP3. Cette démarche vise à renforcer les compétences des acteurs essentiels au sein de leur structure.

Lire la suite »
photo de plusieurs personnes dans un endroit large

La promo des Conseiller·e·s numériques de Lens est lancée !

Récemment mis en avant sur notre site internet, l’ANCT et la Banque des Territoires ont initié une nouvelle phase de formation destinée à accompagner les Conseillers Numériques ayant achevé le CCP1 du titre professionnel REMN vers l’obtention du titre complet. Cette démarche vise à renforcer les compétences de ces acteurs essentiels au sein de leur structure.

Lire la suite »
photo centre ville de lille la grand place

La tech recrute à Lille !

Le numérique amène de la nouveauté, plusieurs facteurs en sont la cause. De nombreuses personnes décident de se lancer dans une reconversion professionnelle et le nombre de postes à pourvoir dans la tech ne cesse d’augmenter sur la métropole lilloise.

Lire la suite »