POP School

Quoi de neuf chez POP School ? 💚

Développeur·se web : un métier ouvert à tous les profils, même en reconversion professionnelle

Découvre le témoignage de Julien et Tony qui suivent la formation développeur web à la fabrique numérique de Lens, dans le cadre de leur reconversion professionnelle. 

femme blonde

Camille Saje – Lecture 3 minutes

Deux apprenants devant un ordinateur

Photo : POP School

Alors que la profession de développeur·se web fait partie des métiers les plus recherchés par les entreprises pour accompagner leurs projets digitaux, nous avons voulu en savoir plus sur deux de nos apprenants en reconversion professionnelle.

Embarque avec nous dans le voyage passionnant de Julien (30 ans) et Tony (35 ans), deux aventuriers qui ont décidé de faire un virage à 180 degrés et devenir des maîtres de la toile. Imagine le tableau : un chauffeur-livreur et un agent de sécurité, à présent codeurs du cyberspace, tout cela grâce à POP School. 

Changer de voie professionnelle pour devenir développeur web 

Julien s’est rendu compte que son boulot dans la sécurité mobile ressemblait plus à une aventure interminable avec des horaires de fous, y compris les week-end et les jours fériés. Et pour cause, la sécurité privée ne lui permet plus de s’épanouir dans sa vie professionnelle : “je travaille dans ce secteur depuis 2015 et les conditions de travail ne me plaisent plus. J’ai simplement fait le tour de ce métier.” Pour effectuer sa reconversion professionnelle, il est passé par la Transition Professionnelle qui lui a permis de faire la formation tout en restant dans sa société actuelle. Elle a été financée, en partie par son Compte Personnel de Formation (CPF). Avec cet accord qu’il a passé avec son employeur, Julien garde tous ces avantages salariaux. Concernant le choix de la formation de développeur web chez POP School, ça s’est fait naturellement. 

 

Pour Tony c’est un peu la même chose. Il est toujours rattaché à son entreprise en tant que chauffeur-livreur mais il a choisi le domaine numérique. Ce choix de reconversion professionnelle s’est fait parce qu’il voulait faire de son métier une passion, avec un environnement de travail plus relax : “j’ai décidé de changer de métier parce que j’ai toujours été passionné par la technologie, je n’ai jamais eu l’occasion de faire une reconversion pro et en approchant de mes 35 ans, je me suis dit que c’était le moment idéal pour moi J’ai aussi fait ce choix pour augmenter mes revenus par la suite.” La formation de développeur web se poursuit à la fabrique numérique de Lens : “tout se passe très bien, les formateurs sont à l’écoute et pédagogues.” Comme Julien, sa formation de développeur web a été financée par la Transition Professionnelle, la différence c’est qu’elle “prend en compte six mois de salaire pour le financement de cette formation”. 

 

La reconversion professionnelle permet d’arriver sur le marché de l’emploi avec des soft skills qu’une personne qui s’est directement formée au métier de développeur web n’aura pas spécialement : “la formation peut paraître plus simple que pour d’autres personnes”, évoque Tony. C’est ce qui est perçu comme étant un réel avantage.

Deux hommes qui travail

La formation de développeur·se web 

En suivant  la formation de développeur·se web, tu apprendras à penser, imaginer, maquetter, modéliser et concevoir des sites web avec les différents langages de programmation que tu auras pu apprendre durant la formation. En suivant cette formation, tu commences un nouveau projet professionnel prometteur. 

Une formation de développeur·se web est en cours sur Lens, Tony donne son ressentie : “tout se passe très bien, les formateurs Daishi et Bruno sont à l’écoute des problèmes qu’on peut rencontrer. Ils sont très pédagogues même si, à certains moments, la formation peut paraître difficile à assimiler vu qu’il y a beaucoup de langages à voir. Chaque personne apprend à son rythme, selon son investissement et sa motivation. En réalité, il nous faut juste de la motivation pour réaliser les différents travaux demandés.”Julien quant à lui évoque le côté intensif : “de manière générale, la formation se passe très bien. On apprend continuellement, il y énormément d’informations à encaisser puisqu’à la fin on passe un Titre Professionnel de niveau Bac+2.

 

Après la formation de développeur web, Julien souhaite trouver un emploi rapidement pour s’épanouir à nouveau dans sa vie professionnelle. Si l’emploi n’est pas trouvé, il se perfectionnera avec une formation continue, en alternance. Tony quant à lui, aimerait intégrer, après avoir appris les bases solides “une alternance ou trouver un premier job en tant que dev web junior.”

Pour des profils comme ceux de Julien et Tony, les avantages du métier de développeur web, qui est particulièrement recherché par les recruteurs, sont nombreux. Il offre de belles opportunités sur le marché de l’emploi, avec des salaires attractifs et des perspectives de carrière à la clé.

 

Concernant POP School, c’est un organisme de formation qui te permet de te former rapidement à un métier du numérique ! Accessible à toutes et à tous, notre volonté est de répondre aux besoins de recrutement immédiats des entreprises en proposant des formations intensives basées sur le faire.

Notre pédagogie active permet la montée en compétences des apprenant·e·s sur les besoins technologiques actuels pour faciliter leur intégration dans le monde professionnel.

Nos formations sont intensives et délivrent des titres professionnels ou des certifications. Pour en savoir plus, nous t’invitons à consulter notre site www.popschool.fr.

Pendant cette réunion d’information collective tu assisteras à une présentation des formations et tu pourras poser des questions sur nos formations.

NOS ÉVÉNEMENTS 📅

Chaque semaine, participez à des événements, des ateliers, des webinars pour faire vos premiers pas dans le domaine du numérique ou pour construire votre projet de formation professionnelle. 

LIRE NOS ARTICLES

Comment vivre de sa passion ?

D’après une étude IFOP pour Hostinger (2023), 69 % des français auraient une passion. Selon cette même étude, 35% vivent actuellement de leur passion. Mais quelles sont les étapes à suivre pour en arriver jusque-là ?

Lire la suite »
homme devant un ordinateur

État des lieux du secteur du numérique en 2024

Numeum, le premier syndicat et organisation professionnelle du numérique en France a constaté une croissance de +6,5% du secteur en 2023, avec des prévisions de +5,8% pour 2024. Mais le marché du travail reste tendu, avec un ralentissement des recrutements et des entreprises qui recherchent des talents cachés.

Lire la suite »
formateur devant un apprenant

Former ses futurs collaborateurs ça c’est POP

Le saviez-vous ? Nous proposons un dispositif qui permet en tant qu’entreprise, de recruter ses futur·e·s salarié·e·s et de former de nouveaux talents aux compétences dont elles ont besoin. Et ce n’est pas tout, la totalité est prise en charge à 100% par Pôle emploi. Elle est pas belle la vie ?

Lire la suite »