POP School

Quoi de neuf chez POP School ? 💚

Devenir directrice artistique ? C’est possible

Avant de suivre une formation Directeur·ice artistique chez POP School, Zohra était directrice de l’innovation pour une société qui développe des projets de coopération et d’investissement international pour l’employabilité. 

femme blonde

Camille Saje – Lecture 3 minutes

Apprenante devant le Louvre Lens

Photo : POP School

Zohra a décidé de suivre la formation Directeur·rice artistique chez POP School qui a commencé fin février à Lens (62) : “je suis diplômée d’une école de commerce, en management des entreprises culturelles et industries créatives. J’ai réalisé des thèses professionnelles sur la transmission des grands savoirs et savoir-faire afin de proposer des solutions à l’avenir des métiers d’art en France. Avant d’intégrer la formation, j’étais directrice de l’innovation pour une société qui développe un programme de coopération et d’investissements international pour l’employabilité et le mieux vivre ensemble. J’ai co-créé une association dont le modèle économique reposait sur les recettes dégagées par l’organisation de camps de basket à Los Angeles, pour financer les projets culturels dans la chanson française, en partenariat avec d’autres pays. Le Covid-19 a considérablement affecté nos activités, ainsi que la guerre en Ukraine.”

 

Qu’est-ce que la formation Directeur·rice artistique chez POP School t’as apporté ? 

C’est une étape de plus dans ma vie professionnelle. Cela m’a permis de mettre à jour mes compétences et d’approfondir mes connaissances dans le secteur numérique. Avec cette formation de directrice artistique, je me sens plus légitime, malgré une expérience bien riche. Les usages numériques sont totalement différents selon l’endroit où on se trouve, que ce soit en Indonésie, en Russie, aux Etats-Unis ou en France. Le nom des outils et le mode de fonctionnement sont totalement différents selon le pays où on se trouve. C’est Pôle emploi qui m’a parlé de POP School, après ça j’ai échangé avec le responsable du site basé au Louvre Lens Vallée et la formation directeur·rice artistique m’a été proposée. La formation correspondait totalement à mon projet de développer mes compétences dans le numérique, secteur qui ne connaît pas la crise.” 

 

Qu’as-tu vu durant la formation ? 

Nous avons travaillé sur les outils de la suite Adobe (Illustrator, Photoshop, Indesign, After effect) et sur du motion design avec Blender. Nous avons eu des projets individuels à rendre mais aussi des projets de groupe qui reprennent l’ensemble des connaissances et compétences acquises lors de la formation. Le dernier projet de groupe consistait à répondre à une problématique : raconter un évènement historique datant de la Grèce antique dans un graphisme russe des années 70. Il fallait faire preuve de créativité. C’était vraiment des étapes de rendu de projet à la fin de chaque utilisation d’outil. Le dernier reprenait tout ce qu’on avait fait depuis le début de la formation. Ce qui est sympa c’est qu’on avait vraiment une bonne ambiance dans la promo. Il y avait beaucoup d’entraide et de partage, nous avions la possibilité de répondre aux projets correspondant à nos capacités et nos besoins. Le travail sur le dessin c’est vraiment ce qui m’a le plus bôté. Je connaissais Photoshop et Indesign dans des versions antérieures. Sur Illustrator, ça m’a vraiment plu puisque je ne connaissais pas le logiciel. J’avais beaucoup d’appréhension avant de débuter le motion design avec Blender, mais pouvoir créer en 3D m’a vraiment passionnée. C’est ce qui m’a permis de m’exprimer un peu plus et pouvoir faire ce genre de choses sur le numérique m’a vraiment captivée. J’étais vraiment contente de ce que j’avais pu créer. C’est une formation dense qui mériterait de durer plus longtemps.

 

Actuellement, tu es en stage, comment ça se passe ?

Le Louvre Lens Vallée c’est un bâtiment prestigieux, un lieu créateur de rencontres. Il apporte son lot de convivialité, on partage des repas et on a la possibilité d’aller chercher l’inspiration et la créativité. C’est quelque chose qui n’est pas donné à tout le monde. POP School est partenaire du Louvre Lens Vallée et ça se passe très bien. Nous avons été présentés aux incubés qui sont accompagnés par le LLV. Assez rapidement, on a rencontré des personnes qui avaient des besoins auxquels nous répondions. L’équipe du Louvre Lens Vallée est très dynamique et polyvalente. La recherche de stage a été assez facile. Pour ma part, au moment de la présentation de la promotion Directeur·rice artistique, j’ai été repérée par le chargé de développement du Louvre Lens Vallée et la proposition de stage s’est faite dans la foulée. Très rapidement dans les échanges que j’ai pu avoir depuis le début de mon stage, un rapport d’étonnement m’a été demandé, à la suite de ça j’ai mis en place des propositions d’offres pour les partenaires. Le stage va au-delà de mes attentes. Le fait d’avoir suivi une formation chez POP School et d’être au Louvre Lens Vallée c’est vraiment mettre un pied dans un milieu rempli de réseaux et de créativités. Pour moi, la boucle est bouclée et je me sens dans mon élément.

 

La formation Directeur·rice artistique est terminée depuis le 5 mai 2023. Actuellement en stage, Zohra aimerait devenir directrice dans une structure des industries culturelles et créatives d’ici 5 ans.  

NOS ÉVÉNEMENTS 📅

Chaque semaine, participez à des événements, des ateliers, des webinars pour faire vos premiers pas dans le domaine du numérique ou pour construire votre projet de formation professionnelle. 

LIRE NOS ARTICLES

Comment vivre de sa passion ?

D’après une étude IFOP pour Hostinger (2023), 69 % des français auraient une passion. Selon cette même étude, 35% vivent actuellement de leur passion. Mais quelles sont les étapes à suivre pour en arriver jusque-là ?

Lire la suite »
homme devant un ordinateur

État des lieux du secteur du numérique en 2024

Numeum, le premier syndicat et organisation professionnelle du numérique en France a constaté une croissance de +6,5% du secteur en 2023, avec des prévisions de +5,8% pour 2024. Mais le marché du travail reste tendu, avec un ralentissement des recrutements et des entreprises qui recherchent des talents cachés.

Lire la suite »
formateur devant un apprenant

Former ses futurs collaborateurs ça c’est POP

Le saviez-vous ? Nous proposons un dispositif qui permet en tant qu’entreprise, de recruter ses futur·e·s salarié·e·s et de former de nouveaux talents aux compétences dont elles ont besoin. Et ce n’est pas tout, la totalité est prise en charge à 100% par Pôle emploi. Elle est pas belle la vie ?

Lire la suite »